Sabinsa annonce cinq nouveaux brevets


Sabinsa Corp. (East Windsor, NJ) a annoncé cinq nouveaux brevets. Deux brevets concernaient l’ingrédient LactoSpore de Sabinsa. Le premier brevet (US10792295) revendique que la combinaison de Lactospore avec la β-glucogalline (Saberry) inhibe la croissance de Helicobacter pylori. Le deuxième brevet (US10806760) revendique que LactoSpore peut réduire les flatulences formées par la fermentation de microbes alimentaires lorsque les fibres probiotiques et prébiotiques sont cultivées avec des microbes producteurs de gaz. Le brevet revendique également un procédé pour inhiber la croissance de microbes producteurs de gaz tels que E. coli, Acinetobacter baumannii, Acinetobacter calcoaceticus, Acinetobacter johnsonii, Methanobrevibacter smithii, Bilophila wadsworthia, et Clostridium difficile.

Le troisième brevet accordé à Sabinsa (US10716823) concerne la composition d’endurance de la société composée d’acides boswelliques-polysaccharides dérivés de Boswellia serrata (Boswellin PS) en association avec soit le concentré d’endosperme liquide de Cocos nucifera, ou l’extrait de Emblica officinalis fruit normalisé pour contenir au moins 10% p / p de 1-O-galloyl-β-D-glucose (β-glucogalline). Selon le brevet, la composition adaptogène augmente la capacité d’endurance sous une activité physique soutenue et protège contre les lésions hypoxiques, modifie les paramètres biochimiques et augmente la coordination neuromusculaire chez les sujets exposés à un stress physique amplifié.

Dans son quatrième brevet (US10864243), Sabinsa affirme que sa composition d’extraits de Allium sativum, Beta vulgaris, Nigella sativa, et Terminalia arjuna est efficace pour inhiber le transporteur de la prostaglandine (PGT). La PGT est une protéine transmembranaire impliquée dans le transport des prostaglandines (PG) dans la cellule. L’absorption de PG dans les cellules peut entraîner des conditions cliniques telles que l’hypertension et des complications cardiovasculaires, faisant du PGT une nouvelle cible pour le développement de médicaments.

Le brevet final (US10864242) soutient l’utilisation d’une formule consistant en Withania somnifera, Mucuna pruriens, Coleus forskohlii, et Kaempferia parviflora des extraits, ainsi que de l’amplificateur de biodisponibilité BioPerine, pour gérer le dysfonctionnement sexuel masculin. Selon le brevet, la composition réduit efficacement les symptômes tels que la dysfonction érectile, l’éjaculation précoce, l’éjaculation retardée ou inhibée et la libido réduite, en modifiant différents marqueurs et voies biochimiques.

«Le brevetage de nos découvertes est un élément important de la protection des investissements que nos clients font lorsqu’ils formulent avec nos ingrédients», a déclaré le fondateur et président de Sabinsa, Muhammed Majeed, PhD, dans un communiqué de presse. «L’innovation est le moteur de l’industrie et, plus important encore, fournit des moyens supplémentaires de contribuer à la santé de l’humanité.»

Leave a Reply